La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Votre réussite est notre priorité ! 

 Rejoignez nous sur Facebook                                                 MIC FORMATION est «référençables» par l’ensemble des financeurs de la                                                                                                                                                      formation   professionnelle, selon les critères du Décret Qualité du 30 juin 2015.

LA REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE 

 

L’Accord National Interprofessionnel du 20 septembre 2003 et la Loi n° 2004 – 391 du 4 mai 2004 mettent en place une réforme de la formation professionnelle continue.

 

 Pourquoi une réforme ?

  • Afin de répondre aux enjeux de la mondialisation de l’économie et à l’évolution démographique
  • Pour pallier le défit global de qualification et de compétences dans les entreprises et donc augmenter leur compétitivité.
  • Pour concilier les aspirations et aptitudes individuelles (notamment en terme de qualification) et les exigences de l’économie.

 Qu’est ce qui change ?

1. L’accès des salariés à la formation  : 3 modalités

 A l’initiative de l’employeur : 3 types d’actions de formation

  • Adaptation au poste de travail
  • Evolution dans l’emploi et maintien dans l’emploi
  • Développement des compétences

 A l’initiative du salarié en accord avec son employeur

  • Création du Droit Individuel à la Formation (DIF) durée : 20h/an (sauf disposition d’un accord de branche ou d’entreprise)

 A l’initiative du salarié

  • Le congé pour Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) peut être pris en charge par le FONGECIF
  • Le salarié garde la possibilité de recourir au CIF

2. L'accès des salariés à la qualification  : 2 modalités

 Les personnes sans emploi

  • Les personnes sans emploi

 Pour certaines catégories de salariés

  • Création de la période de professionnalisation

3. Le Financement de la formation : 2 modalités

 Dans les entreprises de + 10 salariés

  • La contribution passe au 1er janvier 2005 de 1,5 à 1,­6% soit : CIF : 0,20 + Professionnalisation : 0,50 + Plan : 0,90 = 1,6% ( + 1% au titre du CIF CDD)

 Dans les entreprises de – 10 salariés : 2 étapes

  • La contribution passe au 1 er janvier 2005 de 0,25 à 0,40% soit : Professionnalisation : 0,15 + Plan : 0,25 = 0,40% (+ 1% pour le CIF CDD)
  • La contribution passe au 1 er janvier 2006 de 0,40 à 0,55 % soit : Professionnalisation : 0,15 + Plan : 0,40 = 0,55% (+1% pour le CIF CDD)


 MIC vous propose des formations rémunérées - Jeunes & Adultes.

Aussi le PCIE pour tous